Noix de la vallée de l'Isère élevées en plein air !

Nous produisons les 3 variétés de noix de l'AOC de Grenoble : la Mayette, la Parisienne et la Franquette ainsi que la Lara et la Fernor (variétés plus productives).


 

Plantation de jeunes noyers

Les étapes du champs au marché sont les suivantes :
Fin septembre première récolte des noix qui sont ensuite lavées à l'eau claire, triées et montées au séchoir sur liteau de bois. Notre petite production nous permet encore de sécher les noix selon la tradition sur liteaux de bois durant 2 mois, l'air qui les balaye va tout doucement les sécher. Cela demande beaucoup de manutention mais permet de respecter toute la saveur du cerneau. Beaucoup de noix, même en bio sont séchées au gaz en 3 jours, c'est pratique surtout quand le taux d'hygrométrie en l'hiver est élevé.

Calibreuse

Ensuite dans des grands sacs, les noix sont descendues des séchoirs pour être calibrées, soufflées pour enlever les creuses, triées puis ensachées ou déclassées pour les petites qui serviront à faire l'huile.
Souvent un deuxième ramassage est effectué avant que les arbres soient secoués avec une pince vibrante. Cette technique a remplacé le gaulage qui se faisait avec un bambou à l'époque. Cela fragilise les arbres mais permet un gros gain de productivité.


A chaque saison nous intervenons sur les parcelles de noyers : au printemps pour l'écartement de la fumure, l'été pour le broyage de l'herbe concurrente qui puise en surface les ressources, à l'automne pour la récolte des noix et l'hiver pour la taille et la formation des arbres, le broyage des feuilles qui accélère le processus de décomposition et évite que les maladies éventuelles ne persistent.

Nous commercialisons les noix en coque, cerneau, huile ou chouchous (noix caramélisées).